Un fragment écrit en carijona

`ra`r` nekat`
kahoroke neci
 `ra`r` nekat`   ih$ngae nekat`
ih$ngae tan`k`
    kure nai 
                      mèn$ ereya kure nai 
ir`b`r`  w$t`e  `h` tan`k` reker`
    cia

Lorsqu'il est prononcé

Traduit en français

                     ça y est maintenant
c’est presque fait
         maintenant c’est prêt 

              je vais le diviser 
                              le diviser

        c’est bon 
              à cet endroit-là
     c’est bon

                     après je pars
       là-bas
                           par là seulement

Informations sur sa langue

le carijona est une langue caribéenne parlée dans le sud est de la Colombie par moins de 100 personnes aujourd’hui (avant 2010)
langue OVS (objet verbe sujet) agglutinante (REF), divisée en plusieurs dialectes

Sa typographie (open source)

SVG EOT TTF WOFF

Comment il a été composé

nërë : il

nai : il y a

tawe : dans (en fait, inessif, qui indique le lieu où se déroule l’action décrite par le verbe

((ex : kuku itu tawe nai / grand-mère forêt dans être))

tukui se salir > attributif = c’est sale

henarërë : au début / tout d’abord

irëbërë : après

itu taka : dans la forêt

esema (chemin) tae (par le)

čia = là-bas

esa : où

mënï (ce) katëiërëta (celui-là) > c’est celui-là


ëraërë nekatë maintenant prêt = ça y est maintenant

kahoroke neči = c’est presque fait


ëraërë nekatë, ihïngae nekatë maintenant prêt 3e personne diviser prospectif prêt (i - inga-e) > maintenant c’est prêt, je vais le diviser

ihïngae tanëkë : par ici je vais le diviser

tanëkë rekerë : par là seulement

nekë kraebaita kure nai (ene-kë voir impératif / kraebaita (ceci) kure bon nai il y a : voyez ceci, ça va

mènï èrèya : à cet endroit-là

nai = il y a

irëbërë  wïtëe itu taka.

// IRËBËRË / ëwï - TË - e / itu / ta- ka //
.  après / je -ALLER- prospectif  / forêt / latif - inessif //
> "Après je vais dans la forêt"