Un fragment écrit en frison


åle affearen
åles
      as
      as en tiid brûs
spoeke krekte

Lorsqu'il est prononcé

Traduit en français

                  tout ce qui est
      tout

             est

           c’est une écume du temps
émergences ponctuelles

Informations sur sa langue

le frison, parlé dans le Nord des Pays-Bas, en Frise, et en Allemagne, dans le Saterland et la Frise septentrionale, est une langue indo-européenne
la langue est très proche du vieil anglais, du néerlandais et du bas-allemand
les plus anciens manuscrits remontent au XIIIe siècle
il y a plusieurs dialectes de frison

Sa typographie (open source)

SVG EOT TTF WOFF

Comment il a été composé


1.
tout ce qui est

affearen : chose

åle (tout devant les noms sans article)
>> åle affearen (toute chose) >>> tout ce qui est

åles (tout)
>> åles (tout)
et/dåt ‘t/et ce / c’
> et = ce
ou diheere = ce
dåt wat (wat à la fois qui pour une chose et une personne)
= as = est (de weese :être)
en = indéterminé : un/une , forme invariable

>> åles dåt wat as


2.
est une écume du temps / est l’écume du temps

en = indéterminé : un/une , forme invariable
écume
1. brûs, skom


temps
1. tiid

tiid brûs écume du temps

as tiid brûs

>> as en tiid brûs = est une écume du temps

 

 

émergences ponctuelles

apparition
1. spoek
pluriel > spoeke


ponctuel
1. krekt
adjectif épithète toujours invariable l’homme est vieux
adjectif attribut prend aussi
le « e » du pluriel

>> spoeke krekte (fantômes ponctuels)